Mark Little

Président, Amont

Mark Little, vice-président directeur, Amont
Mark Little a été nommé président, Amont en janvier 2017. Il dirige le secteur Amont de Suncor, incluant les actifs exploités et non exploités des Sables pétrolifères, In Situ et Exploration et production classique à l’échelle mondiale de Suncor, de même que ceux de Syncrude Canada dont il est président du conseil d’administration.

Avant d’occuper ce poste, Mark était vice-président directeur, Amont, un secteur dont il a supervisé les importantes améliorations en matière d’efficacité et de rendement, en plus de la croissance du portefeuille, en particulier dans la région de Wood Buffalo. Il a aussi dirigé les activités d’amont extracôtières de Suncor sur la Côte est du Canada et en mer du Nord, et les activités terrestres internationales en Amérique latine et en Afrique du Nord et au Proche-Orient à titre de vice-président principal du secteur International et extracôtier. Auparavant, Mark occupait le poste de vice-président principal, Intégration à la suite de la fusion de Suncor et de Petro-Canada. À ses débuts à Suncor, il a exercé les fonctions de vice-président principal, Croissance stratégique et commerce des produits énergétiques. À ce titre, il supervisait l’élaboration de plans de croissance à long terme pour Suncor, de même que la commercialisation, la logistique et le commerce des produits énergétiques de Suncor.

Avant de se joindre à Suncor, Mark dirigeait des projets de mise en valeur des sables pétrolifères pour le compte d’une importante entreprise énergétique internationale. Il a également occupé des postes de direction dans la production de sables pétrolifères et les activités de raffinage, la planification stratégique, l’environnement, la santé et la prévention ainsi que dans le commerce des produits énergétiques.

Mark est titulaire d’un diplôme en science informatique et d’un autre en technologie appliquée du génie pétrolier. De 2003 à 2007, il a été colonel honoraire pour les escadrons d’appui tactique 409 et 441 à la base militaire de la 4e escadre de Cold Lake, en Alberta, un rôle qui est à l’image de son engagement au chapitre des relations entre les forces aériennes, la communauté et l'industrie.