Conversations : Lancement de la série Conférenciers autochtones à l'occasion du Mois national de l'histoire autochtone et de la Fierté

Sur la photo, un Autochtone souriant assis sur des marches de pierre portant une chemise boutonnée, les mains jointes sur les genoux.

L'appel pour les personnes non autochtones d'en apprendre davantage sur la culture et l'histoire des Autochtones n'a jamais résonné aussi fort. C'est un appel à l'action depuis longtemps, mais avec la récente découverte d'une fosse commune sur le site d'un ancien pensionnat en Colombie-Britannique, tout en sachant que d'autres seront trouvés, l'appel résonne à l'échelle du pays.

Il existe une foule de renseignements sur la culture et l'histoire des Autochtones pour quiconque souhaite en apprendre davantage, y compris la vraie histoire partagée par les peuples autochtones et non autochtones. En vue de rendre l'apprentissage plus accessible à sa main-d'œuvre, Suncor offre des formations de sensibilisation aux Autochtones et des expériences culturelles comme la formation sur l'histoire du Canada avec les peuples autochtones et les cercles de partage par l'entremise de son réseau d'inclusion des employés autochtones.

Une photo en noir et blanc. Sur les photos, un Autochtone souriant, debout contre un mur de briques. Il porte un t-shirt avec de l'art autochtone imprimé dessus, sous une chemise ouverte à manches courtes.
Jack Saddleback, un homme gai transgenre bispirituel cri de la Nation crie de Samson, sera le premier conférencier de la nouvelle série Conférenciers autochtones à l'intention des employés de Suncor.

Le réseau Horizons a ajouté une ressource supplémentaire à sa trousse de sensibilisation à la culture, une série Conférenciers autochtones. La série sera lancée en juin pendant le Mois national de l'histoire autochtone et la Fierté, et le réseau Horizons a collaboré avec Prisme, le réseau d'inclusion des employés LGBTQ2S+ de Suncor, pour accueillir Jack Saddleback, un homme gai transgenre bispirituel cri de la Nation crie de Samson de Maskwacis, en Alberta, en tant que premier conférencier de la série. 

« La série Conférenciers autochtones soutient le Parcours vers la réconciliation de Suncor, mais également la réconciliation en général, mentionne Debbie Green, une conseillère du Perfectionnement de la main-d'œuvre autochtone à Suncor qui a contribué à mettre sur pied la série de conférences. Une partie de la réconciliation consiste à accroître l'éducation et la sensibilisation liées à la culture autochtone pour tous les Canadiens. »

C'est exact – tous les Canadiens – parce que comme les récents événements l'ont démontré, il reste beaucoup de travail à accomplir dans l'espace de la réconciliation. 

« C'est toujours positif d'écouter les expériences et histoires personnelles directement des Autochtones explique Debbie. Cette série aidera à compléter le travail que nous faisons déjà par l'entremise [du réseau d'inclusion des employés autochtones] ». 

Si tout va bien, la série des conférenciers accueillera deux à trois personnalités autochtones par année, virtuellement ou en personne.