Joyeuse fête des Pères : des prestations complémentaires pour Kallin et Caitlin

photo de la famille Hanson assise ensemble à l'automne avec des feuilles qui les entourent

Accueillir un nouveau membre dans la famille est un moment à la fois emballant et, soyons honnêtes, stressant. En tant que parent, vous conciliez votre travail et votre vie personnelle, et vous faites les meilleurs choix pour votre famille, y compris en décidant quel parent prendra congé à l'arrivée de votre nouveau bébé. 

Lorsque Kallin Hanson, directeur, Planification minière tactique à l'usine de base, et sa femme, Caitlin, qui travaille également à l'usine de base en tant qu'analyste pour le secteur Amont, ont accueilli leur deuxième enfant, Harvey, ils ont reçu certaines nouvelles qui, en plus de contribuer à leur bonheur de nouveaux parents, leur ont donné l'occasion de prendre tous deux un congé avec leur nouvelle famille de quatre. 

« Nous avions pris des vacances grandement nécessaires, pour visiter la famille et passer du temps avec nos jeunes fils, lorsque nous avons appris qu'en plus du congé de maternité de Caitlin, j'étais admissible à un congé payé grâce au programme de prestations complémentaires pour congé parental, explique Kallin.
Dès que nous avons su que nous étions admissibles, nous avons rempli le formulaire. Ce fut une belle surprise, sachant que nous avions déjà l'appui de nos leaders et collègues, en plus d'obtenir un soutien financier également ». 

Le programme de prestations complémentaires pour congé parental, qui a été mis en œuvre en janvier 2019 pour nos employés canadiens, reconnaît tous les types de familles (biologiques et adoptives) et fourni une prestation complémentaire représentant 65 % du salaire de base annuel de l'employé qui prend un congé parental et qui reçoit des prestations du gouvernement, pour un maximum de 20 semaines. Si les deux parents sont des employés de Suncor et partagent leur congé parental – comme dans le cas de Kallin et Caitlin – une prestation complémentaire supplémentaire allant jusqu'à cinq semaines est disponible pour le deuxième parent. 

Pour favoriser une transition harmonieuse avant son départ en congé parental, Kallin a communiqué ses plans à son leader bien à l'avance, et a trouvé une personne pour le remplacer dans son poste. 

« J'ai été nommé directeur trois mois avant le début de mon congé, et même si j'étais emballé par mon nouveau rôle, ce fut plus difficile de planifier le moment auquel j'allais le prendre, souligne Kallin. Mais en tant que nouveau directeur, je souhaitais montrer l'exemple qu'il est possible de prendre le congé pour passer du temps en famille, tout en bénéficiant du  soutien de votre leader et vos collègues au travail ». 

Kallin parlait ouvertement du fait qu'il prenait le congé, tout en encourageant ses collègues à faire de même s'ils planifient avoir des enfants. En fait, quelques mois après le retour de Kallin, l’employé qui le remplaçait a annoncé qu'il prenait également un congé parental. 

« Cette période supplémentaire qui nous a permis de nous assurer que Harvey était prêt à aller à la garderie a facilité la transition, pour lui et pour nous, dit Caitlin. En tant que mères, nous passons énormément de temps à penser aux autres, mais puisque Kallin était à la maison, j'ai eu l'occasion de prendre soin de moi tout en accordant le même temps aux deux garçons pour m'assurer que l'aîné ne sente pas que je donnais toute mon attention au nouveau bébé ».

Famille sur une plate-forme entourée d'une forêt tropicale.
La famille Hanson en vacances au Costa Rica.


Pour la famille Hanson, il était important de voyager et de passer du temps en famille. Ils ont donc utilisé le temps accordé par le programme de prestations complémentaires pour congé parental pour faire un voyage au soleil avec leurs fils, et éviter ainsi l'hiver de Fort McMurray. Kallin a donc choisi de prendre son congé de huit semaines lorsqu'il savait que le bébé allait être plus souvent éveillé qu'endormi. 

La famille Hanson chérit le temps que les quatre ont passé ensemble – ils en gardent de très bons souvenir et sont heureux d'avoir pu visiter les membres de leur famille qui demeurent loin; le congé leur a permis de se rapprocher. 

« Nous voulions montrer à nos enfants que ce n'est pas juste à la mère de prendre congé du travail, indique Caitlin. Peut-être qu'ils ne s'en rappelleront pas, mais nous leur dirons que leur père leur a donné autant d'amour et de soutien que moi ». 

Bonne fête des Pères à tous les papas!