La raffinerie de Commerce City nettoie ses eaux usées

La raffinerie de Commerce City a accueilli les dirigeants gouvernementaux du comté d'Adams et de Commerce City pour une visite de nos installations

Bon nombre de procédés industriels utilisent de l’eau, que ce soit pour la transformation du bois ou du métal ou la production de papier et de produits alimentaires, et il en est de même pour le raffinage du pétrole. Notre raffinerie de Commerce City utilise à la fois l’eau municipale et les eaux de surface recueillies pour la production de vapeur et le refroidissement, de même que pour éliminer les contaminants naturels dans le pétrole brut, notamment les sels et les minéraux, afin d’empêcher la corrosion dans nos unités de traitement.

Une grande partie de cette eau est recyclée et réutilisée dans nos installations, tandis que le reste est traité et rejeté dans la voie d’eau locale, Sand Creek, en vertu d’un permis délivré par le département de la santé publique et de l’environnement du Colorado (CDPHE). En septembre 2012, des critères de conformité plus rigoureux ont été établis concernant l’eau déversée par la raffinerie, et ces critères ont pris effet en janvier 2018. Pour respecter les nouveaux critères, la raffinerie de Commerce City a commandé une mise à niveau de 65 millions de dollars pour nos installations de traitement des eaux usées existantes. Achevée en décembre 2017, la mise à niveau met à profit une technologie unique appelée ultrafiltration membranaire pour traiter et filtrer l’eau. Notre installation est l’une des premières en Amérique du Nord à utiliser cette technologie pour le traitement de flux d’eaux usées d’une raffinerie.

« L'ultrafiltration par membrane élimine les particules des eaux usées jusqu'à une taille d'environ 0,08 micron, explique April Maestas, directrice divisionnaire, Ingénierie, à Suncor. Cela est environ 1 000 fois plus petit que le diamètre d'un cheveu humain. »

« La technologie appliquée tout au long de ce projet nous a permis d’aller bien au-delà des exigences, poursuit April. La phase de construction actuelle ainsi que les phases futures nous permettront d’améliorer continuellement notre performance environnementale et de respecter une réglementation de plus en plus exigeante en ce qui a trait au traitement et au rejet des eaux usées. »

Durant la période la plus intensive des travaux de construction, le projet employait 180 personnes de métier travaillant sans relâche. La construction du projet a créé des occasions d’affaires pour les entreprises de construction locales, les ateliers de transformation, les fournisseurs locaux de béton, d’acier, d’installations d’électricité et de contrôle, de même que les établissements hôteliers et de restauration pour les voyageurs.