L'importance des arrêts planifiés

Un image du coucher du soleil de raffinerie.

Des installations industrielles aussi grandes et complexes que nos raffineries à Edmonton (AB), Sarnia (ON), Montréal (QC) et Commerce City (CO) exigent régulièrement de la maintenance pour assurer un fonctionnement sécuritaire et efficace. Dans bien des sections, les tâches de maintenance ne peuvent s’exécuter tandis que la raffinerie est en service. À la manière d’une voiture dont il faut éteindre le moteur pour une vidange d’huile, la raffinerie doit faire l’objet de « périodes d’arrêt planifié » pour les travaux de maintenance.

« L’arrêt est un événement planifié au cours duquel la production est interrompue ou réduite pendant une période déterminée pour permettre l’exécution de travaux de maintenance, explique Marc Mageau, vice-président principal, Raffinage et logistique, Suncor. Ceux-ci comprennent des inspections d’équipement et, au besoin, des réparations, des remplacements et des modernisations. »

La durée d’un arrêt planifié peut varier : de plusieurs jours (arrêt mineur annuel) à plusieurs semaines (arrêt majeur réalisé à quelques années d’intervalle). Pendant cette période d’arrêt, divers employés qualifiés exécutent une multitude d’activités de maintenance dans l’ensemble de la raffinerie. L’arrêt peut ainsi nécessiter plusieurs centaines d’employés contractuels.

L’incidence d’un arrêt sur nos voisins et sur la collectivité avoisinante varie :

  • Certains entraînent une augmentation du brûlage à la torche et du bruit et d’autres, aucun effet notable.
  • Le nombre plus élevé d’employés contractuels peut accroître la circulation en direction de la raffinerie.
  • Les contributions économiques peuvent dépasser les millions de dollars et englober des dépenses en pièces et services.
  • L’efficacité et la performance environnementale augmentent à mesure que nous investissons dans de l’équipement plus récent et plus performant lors de nos arrêts planifiés.

Mais le travail ne s'arrête pas là. De décembre à mars, nous faisons le suivi de la performance de la raffinerie en hiver et prenons note des problèmes opérationnels qui pourraient avoir été causés par les conditions hivernales. Ensuite, quand le printemps arrive, nous pouvons évaluer comment améliorer nos efforts pour l'hiver suivant.

Tout cela fait en sorte que la préparation à l'hiver est un travail d'équipe. Il y a généralement plus de 400 tâches qui doivent être effectuées. Une équipe d'employés de différents secteurs de la raffinerie collabore pour s'assurer que les ressources appropriées sont disponibles et que le travail est fait à temps.

Bob mentionne que tout le monde a travaillé fort pour améliorer continuellement le processus de préparation à l’hiver de la raffinerie de Sarnia et d'excellents progrès ont été réalisés. « Au cours du dernier hiver, nous avons connu les températures les plus froides que nous ayons jamais vécues. Bien que nous ayons dû gérer certains défis, nous avons pu exploiter la raffinerie sans aucun incident majeur. Nous en sommes très fiers. »