Sept campus bénéficient de dons de la Fondation Suncor Énergie pour surmonter les obstacles à l'éducation

Les étudiants du MBA sautent de joie
Que vous pensiez à votre avenir après la COVID-19, à la façon dont la robotique et l'intelligence artificielle changeront la société ou à tout le travail qu'il reste à faire pour que tous les groupes se sentent inclus, il n'y a aucun doute que les établissements postsecondaires doivent relever le défi de répondre aux besoins actuels en constante évolution. Répondre à ces besoins nécessite des changements dans la façon dont on éduque et forme les étudiants, ainsi que les ressources pour y arriver. 
La Fondation Suncor Énergie (FSÉ) appuie depuis longtemps l'enseignement postsecondaire. Au cours des années, l'équipe de la FSÉ a remarqué la présence d'obstacles dans le système d'éducation postsecondaire actuel qui affectent la façon dont les établissements répondent aux demandes changeantes et aux perspectives diversifiées, ainsi que leur capacité à arriver. Cette prise de conscience a poussé l'équipe de la FSÉ à se poser la question suivante : comment pouvons-nous changer la façon dont la FSÉ verse des dons aux établissements postsecondaires de façon à accroître la participation des étudiants, des établissements et des membres de la collectivité à l'instauration d'un système plus équitable et durable?
 
« Nous nous sommes demandé si nous changions les choses autant que nous le souhaitions avec nos partenaires du secteur postsecondaire, explique Lori Hewson, directrice divisionnaire, Investissement dans la collectivité et innovation sociale. Certains de nos anciens récipiendaires de don ont indiqué des secteurs d'amélioration.  En fait, certains nous ont dit qu'en ayant un processus plus compétitif avec des critères inspirants, nous pourrions les aider à innover et à chercher des solutions en appui aux changements nécessaires pour répondre aux problèmes complexes actuels. »

À la suite de discussions avec un large éventail de personnes tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de Suncor, l'équipe de la FSÉ était prête à lancer une nouvelle idée. Et c'est ainsi, en plein milieu d'une pandémie, qu'elle a commencé à accepter les demandes dans le cadre du programme « Favoriser l'innovation et surmonter les obstacles », aussi connu sous le nom de programme de dons aux établissements postsecondaires de la FSÉ. L'objectif du programme est d'appuyer des initiatives visant à soulever ou réduire les obstacles auxquels font face les étudiants et les membres de la collectivité. 

En raison de la pandémie, la FSÉ a repoussé les dates limites de l'inscription au programme et a finalement reçu des demandes d'universités, de collèges et d'établissements techniques de partout au Canada. Pour la première fois, la FSÉ a également invité un groupe consultatif composé d'employés de Suncor à passer en revue les demandes et à fournir des recommandations sur les établissements qui devraient recevoir du financement. Les participants du groupe consultatif pour le programme postsecondaire ont mentionné qu'ils ont eu une expérience positive et souhaiteraient participer de nouveau dans l'avenir. « Chaque membre s'est senti écouté et en mesure de contribuer, indique Caitlyn Howard, ancienne stagiaire du groupe Environnement, santé et prévention et membre du groupe consultatif.  Et tout le monde était bien préparé et engagé dans le processus. » « En cours de route, nous en avons appris davantage sur les problèmes qui touchent les établissements postsecondaires, ajoute Prit Kotecha, directeur divisionnaire, Raffinage et logistique - Aval, qui faisait également partie du groupe consultatif. C'était valorisant de savoir que nous faisions partie d'un processus visant à changer ou améliorer le système. » 
 
Le temps que le groupe consultatif a consacré au programme a porté ses fruits. Le conseil d'administration de la FSÉ a accepté de façon unanime les recommandations du groupe de verser de nouveaux dons à sept établissements postsecondaires. « Les membres du groupe consultatif ont indiqué qu'ils souhaitaient impliquer de nouvelles personnes dans les processus et la prise de décisions au sein de leur propre équipe, dit Paul Gardner, chef des ressources humaines et président du groupe consultatif pour le programme postsecondaire.  Ils ont remarqué que le processus postsecondaire met en lumière l'importance d'entendre différentes perspectives et différents « avocats du diable » - et c'est exactement ce que nous voulons voir lorsque nous parlons des valeurs de notre entreprise comme Plus forts ensemble et Curiosité. J'ai hâte de voir comment nous pouvons utiliser ce modèle de groupe consultatif pour orienter les décisions relatives aux dons de la FSÉ dans l'avenir. »