Traverser du côté sauvage

deux veaux d'orignaux traversant le viaduc

Vous entendez souvent les gens dire : « Je traverserai le pont quand je serai rendu à la rivière », une expression sur la façon de gérer les problèmes à mesure qu'ils surviennent. L'un des problèmes rencontrés par la faune à proximité de notre installation de Firebag au nord de l'Alberta était que ses chemins naturels de migration étaient obstrués par nos activités et nos bâtiments. 

C'était une préoccupation sérieuse non seulement pour la faune dans cette région, mais pour notre équipe d'écologistes à Firebag; si la faune ne peut pas voyager et se déplacer comme la nature l'a prévu, cela pourrait poser des problèmes pour les animaux et l'environnement.

« Il est important que nous donnions à la faune de cette zone la possibilité de migrer sur son chemin naturel, affirme Dustin Wells, conseiller principal, Services d'exploitation environnementale et réglementaire. Nos bâtiments et nos activités ont le potentiel d'avoir un impact sur ces animaux et si nous ne créons pas de passage alternatif, nous pourrions entraver leur capacité à obtenir de la nourriture et de l'eau et à se reproduire. C’est l’une des façons dont nous pouvons créer un écosystème plus équilibré. »

La solution était simple pour Dustin et ses collègues : installer des passages pour la faune. Tout comme les passages en hauteur pour la faune qui enjambent l'autoroute transcanadienne dans le parc national de Banff et les passages sous les infrastructures au Nouveau-Brunswick, mais à une échelle beaucoup plus petite, 24 structures ont été construites au-dessus des lignes de collecte - des lignes qui acheminent la vapeur de l'usine aux plateformes de puits ou prennent de l'émulsion (bitume, eau et gaz) à l'usine aux fins de traitement.

passage de pont enneigé pour les animaux
L'un des passages pour la faune de l'installation Firebag de Suncor.


En 2019, 38 espèces ont été détectées à notre installation de Firebag par des caméras de surveillance de la faune. Certains des animaux captés par la caméra comprennent la crécerelle d'Amérique, le lynx du Canada, la chouette lapone et l'animal le plus capté de tous, l'orignal. 

Suncor surveille la faune sur ses sites et installations depuis 2003 dans le cadre de son programme de surveillance de l'atténuation, un programme qui réduit les perturbations fauniques, maintient la connectivité de l'habitat et minimise la perte d'habitat faunique. 

Prendre soin les uns des autres et de la planète

Faisant partie du groupe environnemental et réglementaire, Dustin se concentre clairement sur la protection de la planète et de toute vie qui s'y trouve. Avec le Jour de la Terre célébré dans le monde entier aujourd'hui (22 avril), Dustin nous rappelle l'importance de prendre soin de la Terre.

« Je pense que cela a signifié quelque chose de différent au fil du temps. Au début, le Jour de la Terre consistait à se réjouir de notre amour pour la nature, mais les temps ont changé et maintenant c'est tellement plus grand que cela. Alors que des changements se produisent dans l'environnement qui nous entoure, nous devons rechercher activement des changements et défendre cette planète et la faune. » 

Bien que la protection de notre faune soit importante, il est tout aussi important de nous protéger. Tous les employés et entrepreneurs travaillant aux installations de Suncor dans la municipalité régionale de Wood Buffalo doivent suivre une formation de sensibilisation à la faune destinée aux travailleurs sur le terrain et à d'autres personnes qui pourraient travailler dans des régions sauvages éloignées.