Communiqués

Résultats du troisième trimestre de 2021 de Suncor Énergie

À moins d’indication contraire, toute l’information financière est non auditée, est présentée en dollars canadiens ($ CA) et a été établie conformément aux Normes internationales d’information financière, plus précisément la Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire publiée par l’International Accounting Standards Board. Les volumes de production sont présentés selon la participation directe avant redevances, sauf pour les volumes de production liés aux activités de la Société en Libye, qui sont présentés en fonction des principes économiques. Certaines mesures financières du présent communiqué (fonds provenant de l’exploitation, bénéfice (perte) d’exploitation et flux de fonds disponibles) ne sont pas prescrites par les principes comptables généralement reconnus (les « PCGR ») du Canada. Voir la rubrique « Mesures financières hors PCGR » du présent communiqué. Les références aux activités du secteur Sables pétrolifères ne tiennent pas compte de la participation de Suncor Énergie Inc. dans Fort Hills et Syncrude.

CALGARY, Alberta, 27 oct. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- « Au cours du troisième trimestre de 2021, Suncor a généré des fonds provenant des activités d’exploitation de 2,6 G$, soutenus par des résultats solides du segment Raffinage et commercialisation et compte tenu des importants travaux de révision planifiés à l’usine de base du secteur Sables pétrolifères, a déclaré Mark Little, président et chef de la direction. Depuis le début de 2021, nous avons redistribué 2,6 G$ à nos actionnaires au moyen de rachats d’actions et de dividendes et nous avons réduit la dette nette de 3,1 G$, ce qui démontre les importants progrès réalisés afin de solidifier notre bilan et d’atteindre nos cibles de répartition du capital pour l’exercice. »

  • Les fonds provenant de l’exploitation ont augmenté pour s’établir à 2,641 G$ (1,79 $ par action ordinaire) au troisième trimestre de 2021, en comparaison de 1,166 G$ (0,76 $ par action ordinaire) au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Suncor a enregistré des flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation, qui comprennent les variations du fonds de roulement hors trésorerie, de 4,718 G$ (3,19 $ par action ordinaire) au troisième trimestre de 2021, en comparaison de 1,245 G$ (0,82 $ par action ordinaire) au trimestre correspondant de l’exercice précédent.
  • La Société a inscrit un bénéfice d’exploitation(1) de 1,043 G$ (0,71 $ par action ordinaire) au troisième trimestre de 2021, en comparaison d’une perte d’exploitation de 338 M$ (0,22 $ par action ordinaire) au trimestre correspondant de l’exercice précédent. La Société a déclaré un bénéfice d’exploitation de 877 M$ (0,59 $ par action ordinaire) au troisième trimestre de 2021, contre une perte nette de 12 M$ (0,01 $ par action ordinaire) au trimestre correspondant de l’exercice précédent.
  • Le secteur Raffinage et commercialisation (« R&M ») a dégagé des fonds provenant de l’exploitation de 947 M$ pour le trimestre à l’étude, ce qui représente le troisième meilleur résultat jamais enregistré au titre des fonds provenant de l’exploitation pour un troisième trimestre. Cette hausse des fonds provenant de l’exploitation au troisième trimestre de 2021, par rapport à ceux de 594 M$ inscrits pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent, est attribuable à l’amélioration du contexte commercial et à de forts taux d’utilisation des raffineries de 99 %, malgré une demande d’essence et de diesel enregistrée au Canada que l’on estime inférieure de 7 %(2) à celle de la période correspondante de 2019. Les fonds provenant de l’exploitation comprennent un profit de 84 M$ après impôt lié à l’évaluation des stocks selon la méthode du premier entré, premier sorti (« PEPS ») au cours du troisième trimestre de 2021, en comparaison d’un profit de 164 M$ au cours du trimestre correspondant de l’exercice précédent.
  • La production en amont totale de Suncor s’est accrue pour atteindre 698 600 barils équivalent pétrole (« bep/j ») au troisième trimestre de 2021, en comparaison de 616 200 bep/j au trimestre correspondant de l’exercice précédent, grâce au maintien de l’excellent rendement des actifs in situ de la Société et à l’augmentation des volumes de production à Syncrude, en partie contrebalancés par l’incidence des importants travaux de révision planifiés exécutés à l’unité de valorisation 2 de l’usine de base du secteur Sables pétrolifères et des travaux de maintenance planifiés menés à Firebag, qui ont été achevés au cours du trimestre.
  • Suncor a pris le relais avec succès à titre d’exploitant de l’actif Syncrude le 30 septembre 2021, une étape cruciale pour améliorer l’intégration, l’efficience et la compétitivité de tous les actifs qu’elle exploite dans la région.
  • Suncor et les coentrepreneurs du projet Terra Nova ont finalisé l’entente visant à restructurer la propriété de l’actif et à aller de l’avant avec le projet de prolongation de sa durée de vie, ce qui devrait prolonger sa durée de production d’environ 10 ans.
  • Suncor a annoncé, conjointement avec huit communautés autochtones, la mise sur pied d’Astisiy Limited Partnership et la signature d’accords visant à acquérir une participation de 15 % dans Northern Courier Pipeline. Le pipeline, qui relie l’actif de Fort Hills au parc de stockage est de Suncor, sera exploité par Suncor et devrait fournir aux huit communautés autochtones un revenu fiable pour les décennies à venir.
  • Au troisième trimestre de 2021, la Société a redistribué 1,0 G$ aux actionnaires sous forme d’options de rachat d’actions de 704 M$ et de versements de dividendes de 309 M$ et réduit sa dette nette(3) de 2,0 G$.
  • Suncor a réduit sa dette nette de 3,1 G$ depuis le début de 2021 et a racheté 1,7 G$ de ses actions ordinaires depuis le lancement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités (l’« offre publique de rachat ») en février 2021, ce qui représente environ 63 millions d’actions ordinaires à un cours moyen de 26,39 $ l’action ordinaire, soit l’équivalent de 4,1 % des actions ordinaires de Suncor émises et en circulation au 31 janvier 2021. La Société est en voie de dépasser ses objectifs en matière de réduction de la dette et de rachat d’actions annoncés précédemment pour l’exercice.
  • Après le troisième trimestre de 2021, la Société a conclu la vente de sa participation directe de 26,69 % dans le projet de mise en valeur de la zone Golden Eagle pour un produit après impôt de 250 M$ US, déduction faite des ajustements de clôture et des autres coûts de clôture, et une contrepartie éventuelle future d’au plus 50 M$ US. La date de prise d’effet de la vente était le 1er janvier 2021.
  • Après la clôture du troisième trimestre de 2021, le conseil d’administration de Suncor (le « conseil ») a approuvé un dividende trimestriel de 0,42 $ par action, soit une hausse de 100 % par rapport au dividende du trimestre précédent, ramenant le dividende au niveau de 2019. Le conseil a également approuvé une augmentation des rachats d’actions ordinaires par la Société, qui passeront à environ 7 % du flottant de la Société en circulation au 31 janvier 2021. Parallèlement, la Bourse de Toronto (la « TSX ») a accepté une demande présentée par Suncor concernant son intention d’augmenter d’environ 7 % le nombre maximal d’actions ordinaires du flottant de la Société qu’elle peut racheter dans le cadre de son offre publique de rachat. Cette intensification des rachats d’actions et des dividendes déclarés ainsi que les réductions attendues de la dette nette par rapport aux objectifs annoncés précédemment témoignent des progrès accomplis au cours de l’exercice et de la confiance qu’inspirent à la direction la capacité de la Société à dégager de la trésorerie et son engagement à accroître les rendements pour les actionnaires.

Résultats financiers

Résultat d’exploitation

Le bénéfice d’exploitation de Suncor s’est accru pour atteindre 1,043 G$ (0,71 $ par action ordinaire) pour le troisième trimestre de 2021, en comparaison d’une perte d’exploitation de 338 M$ (0,22 $ par action ordinaire) pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. L’augmentation du bénéfice d’exploitation est attribuable essentiellement aux prix plus élevés obtenus pour le pétrole brut et les produits raffinés, ce qui reflète l’amélioration du contexte commercial, l’accroissement de la production de brut et du débit de traitement du brut par les raffineries, ainsi que la diminution de la charge d’amortissement et d’épuisement et des frais de prospection. Le bénéfice d’exploitation a été en partie contrebalancé par une hausse des charges d’exploitation et des redevances découlant de l’accroissement de la production de Suncor au troisième trimestre de 2021. Le bénéfice d’exploitation du trimestre correspondant de l’exercice précédent reflétait l’incidence négative de la baisse sans précédent de la demande de carburant de transport, partiellement contrebalancée par la diminution des charges d’exploitation.

Résultat net

Suncor a inscrit un bénéfice net de 877 M$ (0,59 $ par action ordinaire) pour le troisième trimestre de 2021, en comparaison d’une perte nette de 12 M$ (0,01 $ par action ordinaire) pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. En plus des facteurs ayant eu une incidence sur le résultat d’exploitation susmentionnés, le bénéfice net du troisième trimestre de 2021 tient compte d’une perte de change latente après impôt de 257 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains, d’une reprise de pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 168 M$ visant les actifs de Terra Nova, d’une perte après impôt de 60 M$ découlant du remboursement anticipé d’une dette à long terme et d’une perte latente après impôt de 17 M$ comptabilisée au titre des activités de gestion des risques. La perte nette du deuxième trimestre de l’exercice précédent tenait compte d’un profit de change latent après impôt de 290 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains et d’un profit latent après impôt de 36 M$ comptabilisé au titre des activités de gestion des risques.

Fonds provenant de l’exploitation et flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation

Les fonds provenant de l’exploitation se sont établis à 2,641 G$ (1,79 $ par action ordinaire) au troisième trimestre de 2021, en comparaison de 1,166 G$ (0,76 $ par action ordinaire) au troisième trimestre de 2020. Les fonds provenant de l’exploitation ont subi l’incidence des mêmes facteurs que ceux qui ont influé sur le résultat d’exploitation et qui sont mentionnés ci-dessus.

Les entrées de trésorerie liées aux activités d’exploitation, compte tenu des variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement, se sont chiffrées à 4,718 G$ (3,19 $ par action ordinaire) au troisième trimestre de 2021, comparativement à 1,245 G$ (0,82 $ par action ordinaire) au trimestre correspondant de l’exercice précédent. En plus des facteurs susmentionnés, les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation reflètent également une entrée de trésorerie liée au solde du fonds de roulement de la Société plus élevée au cours de la période considérée par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. L’entrée de trésorerie du troisième trimestre de 2021 découle essentiellement de l’augmentation des dettes fournisseurs et charges à payer et de la réception du remboursement d’impôt fédéral de la Société pour 2020.

Résultats d’exploitation

La production en amont totale de Suncor s’est accrue pour s’établir à 698 600 bep/j au troisième trimestre de 2021, contre 616 200 bep/j au trimestre correspondant de l’exercice précédent, ce qui rend compte d’une excellente performance continue des actifs in situ de la Société et de la croissance des volumes de la production à Syncrude, atténuées par l’incidence d’importants travaux de révision planifiés à l’unité de valorisation 2 de l’usine de base du secteur Sables pétrolifères et des travaux de maintenance planifiés à Firebag, qui ont été achevés au cours du trimestre.

La production nette de pétrole brut synthétique de la Société s’est établie à 405 500 barils par jour (« b/j ») pour le troisième trimestre de 2021, contre 410 800 b/j pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. La Société a mené à bien ses travaux de révision planifiés d’une durée de cinq ans à l’unité de valorisation 2 de l’usine de base du secteur Sables pétrolifères au troisième trimestre de 2021 et accéléré la cadence de production jusqu’à atteindre la capacité nominale après la clôture du trimestre. Le taux d’utilisation de l’usine de valorisation de Syncrude s’est élevé à 91 % pour le troisième trimestre de 2021, en comparaison de 78 % pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le taux d’utilisation du troisième trimestre de l’exercice précédent avait souffert de travaux de maintenance planifiés à Syncrude et d’un incident lié à l’exploitation survenu aux installations d’extraction secondaire de l’usine de base du secteur Sables pétrolifères.

La production de bitume non valorisé de la Société a augmenté pour s’établir à 199 600 b/j au troisième trimestre de 2021, contre 108 200 b/j au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette hausse tient à l’efficacité soutenue des installations in situ de la Société et à l’incidence des travaux de maintenance planifiés d’envergure menés à l’unité de valorisation 2 de l’usine de base du secteur Sables pétrolifères, travaux qui ont fait en sorte que moins de volumes provenant de Firebag ont été traités à l’unité de valorisation et que davantage de bitume non valorisé a été écoulé sur le marché. L’accroissement de la production a été partiellement contrebalancé par les travaux de maintenance planifiés menés à Firebag au troisième trimestre de 2021. Les volumes de production ont augmenté à Fort Hills au troisième trimestre de 2021 en regard de ceux du trimestre correspondant de l’exercice précédent. Au troisième trimestre de 2021, des progrès significatifs ont été réalisés dans le cadre de la stratégie de cadence de production des activités minières et Fort Hills a poursuivi la gestion du retrait des morts-terrains et le grossissement des stocks de minerai comme prévu. Fort Hills devrait passer à une exploitation à deux trains d’extraction primaire et fonctionner à plein régime d’ici la fin de l’exercice.

La production du secteur Exploration et production (« E&P ») s’est établie à 93 500 bep/j au cours du troisième trimestre de 2021 par rapport à 97 200 bep/j au cours du trimestre correspondant de l’exercice précédent. La diminution s’explique essentiellement par le déclin naturel de la production, atténué par une croissance de la production du projet de mise en valeur de la zone Golden Eagle et les chargements effectués en Libye au cours du troisième trimestre de 2021, alors qu’il n’y a eu aucun chargement au cours du trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Le débit de traitement du brut par les raffineries a augmenté à 460 300 b/j et le taux d’utilisation des raffineries s’est chiffré à 99 % au troisième trimestre de 2021, contre un débit de traitement du brut de 399 700 b/j et un taux d’utilisation de 87 % au troisième trimestre de 2020, ce qui reflète une utilisation élevée dans l’ensemble des raffineries par rapport aux périodes correspondantes de 2018 et de 2019, malgré une demande estimée d’essence et de diesel au Canada inférieure de 7 %1à celle de la période correspondante de 2019. La réduction des taux au cours du trimestre correspondant de l’exercice précédent reflète l’achèvement des travaux de révision planifiés d’une durée de huit semaines menés à la raffinerie d’Edmonton et la baisse de la demande pour les produits raffinés.

Les ventes de produits raffinés ont augmenté pour s’établir à 551 500 b/j au troisième trimestre de 2021, en comparaison de 534 000 b/j pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. Des taux d’utilisation élevés au cours du trimestre, une hausse de la demande et des canaux de ventes sécurisés ont permis à la Société de tirer profit de l’amélioration du contexte commercial.

« Notre engagement continu envers l’excellence opérationnelle de l’ensemble de nos actifs demeure présent. Au cours du troisième trimestre de 2021, Suncor a de nouveau éclipsé la moyenne de raffinage au Canada, affichant des taux d’utilisation de 99 % dans l’ensemble des raffineries, et générant des fonds provenant de l’exploitation qui ont été supérieurs au niveau de comparaison des activités en aval pour 2019, a déclaré Mark Little. En 2021, nous avons mené à bien le plus ambitieux programme de maintenance annuel de l’histoire de la Société, y compris l’achèvement des activités de révision majeures à l’usine de base du secteur Sables pétrolifères et des travaux de maintenance planifiés à Firebag au cours du trimestre, ce qui nous a permis de retrouver des taux de production habituels dans l’ensemble de nos actifs au cours du quatrième trimestre. »

Le total des charges d’exploitation, frais de vente et frais généraux de la Société a atteint 2,768 G$ au troisième trimestre de 2021, par rapport à 2,235 G$ pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. La hausse s’explique par une croissance de la production de pétrole brut et du débit de traitement du brut par les raffineries, une hausse marquée des prix du gaz naturel et des coûts moindres par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette hausse a été atténuée par une réduction des coûts du fait des initiatives stratégiques de la Société. La hausse de la production au cours du trimestre s’est traduite par des coûts absolus plus élevés mais des charges d’exploitation décaissées par baril 2moindres dans les activités du secteur Sables pétrolifères et Syncrude. Le total des charges d’exploitation, frais de vente et frais généraux du trimestre de l’exercice précédent reflétait des coûts moins élevés en raison des mesures spécifiques prises par la Société pour réduire les charges d’exploitation dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Au cours des neuf premiers mois de 2021, le total des charges d’exploitation, frais de vente et généraux de la Société s’est élevé à 8,388 G$, ce qui inclut des coûts non récurrents liés à des frais de restructuration et d’intégration. Bien que la Société ait réalisé des progrès à l’égard de ses initiatives de réduction des coûts, elle estime actuellement que les charges d’exploitation, frais de vente et généraux du quatrième trimestre seront conformes au taux de production annualisé depuis le début de l’exercice en raison de l’augmentation prévue des volumes de production en amont au quatrième trimestre et de l’augmentation prévue des prix des intrants du gaz naturel. L’exposition de la Société à la hausse des coûts du gaz naturel est partiellement atténuée par l’augmentation des produits provenant des ventes d’électricité.

Mise à jour concernant la stratégie

Suncor demeure axée sur l’excellence opérationnelle et sa stratégie de répartition du capital, l’amélioration de son bilan grâce à la réduction de la dette et l’accroissement du rendement de ses actionnaires au moyen de l’intensification des rachats d’actions et de l’augmentation des dividendes. Au troisième trimestre de 2021, la Société a continué d’accomplir des progrès considérables en vue de la réalisation de sa stratégie de réduction de la dette en exerçant l’option de remboursement anticipé sur ses billets à 3,60 % en circulation de 750 M$ US, dont l’échéance initiale était en décembre 2024, ainsi qu’en réduisant la dette à court terme d’environ 1,1 G$, ce qui a contribué à réduire la dette nette d’environ 2,0 G$. Depuis l’ouverture de l’exercice 2021, Suncor a réduit la dette nette de 3,1 G$ et la Société prévoit revenir au niveau de dette nette de 2019 au cours du quatrième trimestre et atteindre sa cible de dette nette pour 2025 d’ici la fin de l’exercice.

Au troisième trimestre de 2021, la Société a racheté environ 28 millions d’actions ordinaires pour 704 M$ dans le cadre de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités et a versé des dividendes de 309 M$. Les rachats d’actions au cours du trimestre représentent 1,8 % des actions ordinaires émises et en circulation de Suncor au 31 janvier 2021 et ils ont été effectués à un prix moyen de 25,05 $ par action ordinaire. Depuis la mise en place du programme de rachat d’actions dans le cours normal des activités en février 2021, la Société a racheté 1,7 G$ d’actions ordinaires, ce qui représente environ 63 millions d’actions ordinaires à un prix moyen de 26,39 $ l’action ordinaire, ou l’équivalent de 4,1 % des actions ordinaires émises et en circulation de Suncor au 31 janvier 2021. Depuis l’ouverture de l’exercice 2021, la Société a distribué environ 2,6 G$ aux actionnaires, dont 1,7 G$ sous la forme de rachats d’actions ordinaires et 943 M$ en versements de dividendes, ce qui témoigne de son engagement envers le rendement des actionnaires.

Après le troisième trimestre de 2021, le conseil a approuvé un dividende trimestriel de 0,42 $ par action, ce qui représente une augmentation de 100 % par rapport au dividende du trimestre précédent, ainsi qu’une augmentation du programme de rachat d’actions de la Société, le faisant passer à environ 7 % du flottant de Suncor au 31 janvier 2021. Au même moment, la TSX a accepté un avis visant à augmenter le nombre maximal d’actions ordinaires que la Société peut racheter aux termes de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités à environ 7 % du flottant de la Société. Cette intensification des rachats d’actions et des dividendes déclarés ainsi que les réductions attendues de la dette nette par rapport aux objectifs annoncés précédemment témoignent des progrès accomplis au cours de l’exercice et de la confiance qu’inspirent à la direction la capacité de la Société à dégager de la trésorerie et son engagement à accroître les rendements pour les actionnaires.

Le 30 septembre 2021, Suncor a pris le relais avec succès à titre d’exploitant de l’actif Syncrude, une étape cruciale pour améliorer l’efficience et la compétitivité de tous les actifs qu’elle exploite dans la région. Le fait que Suncor assume les activités d’exploitation témoigne de la confiance de la Société dans l’actif Syncrude et Suncor s’attend à améliorer les résultats d’exploitation, l’efficience et la compétitivité et à obtenir une valeur plus élevée en misant sur la force collective de tous les actifs exploités par Suncor dans la région. Ce changement d’exploitant devrait générer des synergies annuelles brutes de 100 M$ pour les propriétaires de la coentreprise au cours des six premiers mois, et 200 M$ supplémentaires jusqu’en 2022-2023.

Dans le secteur E&P, Suncor, en collaboration avec les copropriétaires du projet Terra Nova, a conclu une entente pour restructurer la propriété du projet et aller de l’avant avec le projet de prolongation de la durée de vie de l’actif. Par suite de l’entente, Suncor a accru sa participation dans le projet, laquelle est passée de 10 % à environ 48 % en échange d’un paiement en trésorerie des propriétaires-cédants, et l’entente comprend les redevances et le soutien financier déjà présentés du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador. Le produit de l’acquisition servira à financer en partie les dépenses en immobilisations futures du projet de prolongation de la durée de vie de l’actif. Les travaux de maintenance du navire de production, de stockage et de déchargement (« navire de PSD ») ont débuté à la fin du trimestre, et le navire de PSD devrait passer en cale sèche à Ferrol, en Espagne, plus tard en 2021. Un retour sécuritaire aux activités est prévu avant la fin de 2022. Le projet de prolongation de la durée de vie de l’actif devrait prolonger la durée de vie de la production d’environ 10 ans, fournir 70 M de barils de ressources supplémentaires au partenariat et procurer de nombreux avantages aux économies de Terre-Neuve-et-Labrador et du Canada sous forme d’impôt, de redevances et d’emploi.

Suncor a également conclu un accord conditionnel en vue d’accroître sa participation dans l’actif de White Rose, sous réserve d’une décision de relance économique du projet de West White Rose d’ici la mi-2022. Si la décision de relance devait se produire, Suncor a accepté d’augmenter sa participation dans l’actif de White Rose de 12,5 %, à environ 40 % en échange d’un paiement en trésorerie versé par l’exploitant à Suncor.

« Nous maintenons une gestion rigoureuse du capital et poursuivons la mise en œuvre de notre stratégie d’optimisation de nos activités de base tout en nous concentrant sur des projets à marges élevées et à faible intensité de capital qui procurent des rendements, des flux de trésorerie et une valeur à long terme importants à nos actionnaires, a déclaré M. Little. Au cours du troisième trimestre de 2021, nous avons repris avec succès le rôle d’exploitant de l’actif Syncrude, nous avons annoncé des progrès dans le projet visant à prolonger la durée de vie de l’actif Terra Nova et après le trimestre, nous avons conclu la vente de notre participation directe dans le projet de mise en valeur de la zone Golden Eagle. »

La stratégie de Suncor repose sur les principes de la Société en matière de gestion rigoureuse du capital et d’excellence opérationnelle. Les dépenses en immobilisations de 2021 de la Société ont été orientées dans une large mesure sur la sécurité et la fiabilité des activités de la Société, notamment l’achèvement d’importants travaux de révision à l’unité de valorisation 2 de l’usine de base du secteur Sables pétrolifères et des travaux de maintenance planifiés à Firebag au troisième trimestre, ainsi que d’importants travaux de révision à Syncrude, à Buzzard et dans l’ensemble des raffineries de la Société au deuxième trimestre. Tous les travaux de maintenance planifiés importants ont été achevés en toute sécurité pour 2021, ce qui a renforcé la décision de décaler les travaux de révision prévus par la Société à l’unité de valorisation 2 de l’usine de base du secteur Sables pétrolifères et à Syncrude en réponse aux incidences de la pandémie de COVID-19 dans la région de Fort McMurray.

La Société continue de faire avancer un certain nombre d’initiatives stratégiques qui devraient contribuer à la cible de 2,15 G$ en matière de flux de trésorerie disponibles3supplémentaires de la Société. Parmi les initiatives importantes qui contribuent à atteindre la cible, mentionnons la gestion des produits de queue, l’expansion de nos capacités d’approvisionnement, de commercialisation et de négociation, l’achèvement des projets d’interconnexion des pipelines entre l’usine de base du secteur Sables pétrolifères et Syncrude et les travaux de désengorgement des actifs. Une initiative de gestion des produits de queue mise en œuvre récemment, soit la structure de stockage aquatique permanente, a permis de réduire les exigences en matière de traitement et de manutention des produits de queue, ce qui a entraîné une réduction des dépenses en immobilisations de maintien et des dépenses liées à la gestion des produits de queue.

Au cours du troisième trimestre de 2021, Suncor a également annoncé la mise sur pied d’Astisiy, un partenariat avec huit communautés autochtones de la municipalité régionale de Wood Buffalo, qui a signé des ententes visant l’acquisition d’une participation dans Northern Courier Pipeline. Ce partenariat historique comprend Suncor, trois Premières Nations et cinq communautés métisses qui, ensemble, détiendront une participation de 15 % dans ce pipeline d’environ 1,3 G$. Les partenaires devraient profiter des produits générés par des droits concurrentiels découlant d’ententes de transport à long terme et de services de terminal pour soutenir le pipeline, sans égard pour le prix du brut. Le pipeline, qui relie l’actif de Fort Hills au parc de stockage est de Suncor, sera exploité par Suncor une fois l’achat réalisé, et il s’ajoute aux pipelines et à l’infrastructure existants de Suncor que la Société exploite dans la région. La transaction devrait se conclure au quatrième trimestre de 2021.

Après le troisième trimestre de 2021, la Société a réalisé la vente de sa participation directe de 26,69 % dans le projet de mise en valeur de la zone Golden Eagle pour un produit après impôt de 250 M$ US, déduction faite des ajustements de clôture et autres coûts de clôture, et une contrepartie éventuelle future d’au plus 50 M$ US. La date de prise d’effet de la vente était le 1er janvier 2021. Le produit servira à appuyer la stratégie de répartition du capital de Suncor.

Rapprochement du résultat d’exploitation (1)(2)

 Trimestres clos les 30 septembre Périodes de neuf mois closes les 30 septembre
(en millions de dollars)2021 2020  2021 2020 
Résultat net877 (12) 2 566 (4 151)
Perte de change latente (profit de change latent) sur la dette libellée en dollars américains257 (290) (80)253 
Perte latente (profit latent) sur les activités de gestion des risques(2)17 (36) 7 (4)
Charge de restructuration(3)   126  
Dépréciation d’actifs (reprise)(4)(168)  (168)1 798 
Perte sur le remboursement anticipé d’une dette à long terme(5)60   60  
Résultat d’exploitation(1)(2)1 043 (338) 2 511 (2 104)


(1)Le résultat d’exploitation est une mesure financière hors PCGR. Tous les éléments de rapprochement sont présentés déduction faite de l’impôt. Se reporter à la rubrique « Mesures financières hors PCGR » du présent communiqué.

(2)Au premier trimestre de 2021, la Société a revu son calcul du résultat d’exploitation, qui constitue une mesure financière non conforme aux PCGR, afin d’exclure les (profits latents) pertes latentes sur instruments financiers dérivés qui sont comptabilisés à la juste valeur et d’ainsi mieux harmoniser l’incidence des activités sur le résultat avec les éléments sous-jacents gérés en fonction du risque. Les chiffres de la période comparative ont été retraités pour refléter ce changement.

(3)Représente la charge de restructuration du secteur Siège social comptabilisée au premier trimestre de 2021.

(4)Au premier trimestre de 2020, la Société a comptabilisé, dans son secteur Sables pétrolifères, des pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 1,376 G$ à l’égard de sa quote-part des actifs de Fort Hills et a comptabilisé, dans son secteur E&P, des pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 422 M$ liées à sa quote-part des actifs de White Rose et de Terra Nova en raison d’une diminution des cours prévus du pétrole brut consécutive à une baisse de la demande mondiale attribuable à la pandémie de COVID-19 et des modifications à leurs plans respectifs en matière d’immobilisations, d’exploitation et de production. Au cours du troisième trimestre de 2021, la Société a comptabilisé une reprise de pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 168 M$ sur sa quote-part des actifs de Terra Nova, dans le secteur E&P, en raison de la mise en marche du projet de prolongation de la durée de vie de l’actif et des avantages tirés de la redevance et du soutien financier du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

(5)Charges liées au remboursement anticipé de la dette, comptabilisées dans le secteur Siège social.

Perspectives de la Société

Suncor a révisé ses perspectives à l’égard des hypothèses sous-jacentes à ses prévisions concernant le contexte commercial pour l’exercice complet comme suit : le Brent Sullom Voe est passé de 68,00 $ US/b à 71,00 $ US/b, le WTI à Cushing est passé de 65,00 $ US/b à 68,00 $ US/b, le WCS à Hardisty est passé de 52,00 $ US/b à 55,00 $ US/b et la marge de craquage 2-1-1 au port de New York est passée de 18,00 $ US/b à 19,00 $ US/b, à la suite d’améliorations dans la courbe des prix à terme pour le reste de l’exercice. En raison de ces mises à jour, la fourchette de la charge d’impôt exigible pour l’exercice complet est passée de 1,2 G$ à 1,5 G$ à une fourchette de 1,4 G$ à 1,7 G$.

En outre, la fourchette des redevances à la Couronne au titre des activités du secteur Sables pétrolifères ont été mises à jour, passant de 4 % à 6 % à une fourchette de 5 % à 7 %, alors que la fourchette des redevances à la Couronne au titre de Syncrude est passée de 9 % à 12 % à une fourchette de 10 % à 13 %. Les prévisions concernant les redevances pour la côte Est du Canada ont été revues pour passer d’une fourchette de 10 % à 14 % à une fourchette de 11 % à 15 %. Cette hausse des taux de redevances est attribuable aux prévisions plus élevées des prix de référence.

Pour des précisions et des mises en garde sur les perspectives de Suncor pour 2021, visitez le suncor.com/perspectives-de-la-societe.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Après le troisième trimestre de 2021, Suncor a reçu l’approbation de la TSX en vue de modifier son offre publique de rachat existante à compter de la fermeture des marchés le 29 octobre 2021 visant le rachat d’actions ordinaires par l’intermédiaire de la TSX, de la Bourse de New York ou d’autres plateformes de négociation. L’avis modifié prévoit que Suncor peut augmenter le nombre maximal d’actions ordinaires qui peuvent être rachetées entre le 8 février 2021 et le 7 février 2022 de 76 250 000 actions, soit environ 5 % des actions ordinaires émises et en circulation de Suncor au 31 janvier 2021, à 106 700 000 actions, soit environ 7 % du flottant de Suncor au 31 janvier 2021. Aucune autre modalité de l’offre publique de rachat n’a été modifiée.

Entre le 8 février 2021 et le 25 octobre 2021, Suncor a racheté sur le marché libre, aux termes de l’offre publique de rachat, des actions ordinaires d’une valeur d’environ 1,834 G$. Aux termes de l’offre publique de rachat (dans sa version modifiée), Suncor a convenu qu’elle ne rachèterait pas plus de 106 700 000 actions ordinaires, dont 69 058 156 actions ordinaires ont déjà été rachetées entre le 8 février 2021 et le 25 octobre 2021.

Le nombre réel d’actions ordinaires qui pourraient être rachetées et le calendrier des rachats seront déterminés par Suncor. Suncor estime que, selon le cours de ses actions ordinaires et d’autres facteurs pertinents, le rachat de ses propres actions représente une occasion de placement intéressante et est dans l’intérêt supérieur de la Société et de ses actionnaires. La Société ne s’attend pas à ce que la décision d’attribuer de la trésorerie pour racheter des actions ait une incidence sur sa stratégie de croissance à long terme.

Mesures financières hors PCGR

Certaines mesures financières du présent communiqué (fonds provenant de l’exploitation, bénéfice (perte) d’exploitation et flux de fonds disponibles) ne sont pas prescrites par les PCGR. Le bénéfice (perte) d’exploitation est défini dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport aux actionnaires de Suncor daté du 27 octobre 2021 (le rapport de gestion) et fait l'objet d'un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR ci-dessus et dans la rubrique « Information financière consolidée » du rapport de gestion. Au premier trimestre de 2021, la Société a revu son calcul du résultat d’exploitation afin d’exclure les (profits latents) pertes latentes sur instruments financiers dérivés qui sont comptabilisés à la juste valeur et d’ainsi mieux harmoniser l’incidence des activités sur le résultat avec les éléments sous-jacents gérés en fonction du risque. Les chiffres de la période comparative ont été retraités pour refléter ce changement. Les fonds provenant de l’exploitation et les flux de trésorerie disponibles sont décrits et font l'objet d'un rapprochement, le cas échéant, avec les mesures établies conformément aux PCGR dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport de gestion. Ces mesures financières hors PCGR ont été incluses parce que la direction les utilise pour analyser la performance opérationnelle, l'endettement et la liquidité et qu’elles peuvent être utiles aux investisseurs pour les mêmes raisons. Ces mesures financières hors PCGR n'ont pas de définition normalisée et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables avec les mesures similaires présentées par d'autres sociétés et elles ne devraient pas être utilisées hors contexte ni comme des substituts aux mesures de rendement établies conformément aux PCGR.

Mise en garde – renseignements de nature prospective

Le présent communiqué contient certaines informations et certains énoncés de nature prospective (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes et américaines applicables régissant les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs du présent communiqué incluent des références à ce qui suit : la stratégie et l'objectif de Suncor en matière de répartition du capital, notamment le fait que celle-ci demeure en bonne voie pour permettre de revenir au niveau de dette nette de 2019 au cours du quatrième trimestre et d'atteindre sa cible de dette nette pour 2025 d'ici la fin de l'exercice, les énoncés concernant la cible de 2,15 G$ de Suncor en matière de flux de trésorerie disponibles supplémentaires et les initiatives stratégiques qui devraient y contribuer, la croyance de Suncor selon laquelle elle est en voie de dépasser ses objectifs en matière de réduction de la dette et de rachat d'actions annoncés précédemment pour l'exercice, les charges d’exploitation, frais de vente et généraux du quatrième trimestre estimés par Suncor et l'attente selon laquelle le produit de la vente de Suncor de sa participation directe de 26,69·% dans le projet de mise en valeur de la zone Golden Eagle servira à appuyer la stratégie de répartition du capital de Suncor; l'attente de Suncor à l'égard de la stratégie d'accroissement de la production de Fort Hills, notamment la croyance selon laquelle l'actif passera à une exploitation à deux trains d’extraction et fonctionnera à plein régime d’ici la fin de l’exercice; les attentes de Suncor relativement au projet Terra Nova, notamment en ce qui a trait au projet de prolongation de la durée de vie de l'actif qui devrait prolonger sa durée de production d'environ 10 ans et fournir 70 M de barils de ressources supplémentaires, l'utilisation prévue du produit relativement à l’acquisition de la participation accrue dans le projet, et l'échéancier des travaux de maintenance sur le navire de production, de stockage et de déchargement; l'attente selon laquelle, maintenant que l’exploitation de Syncrude a été reprise par Suncor, il en découlera des synergies brutes d’environ 100 M$ pour les coentrepreneurs au cours des six premiers mois et de 200 M$ supplémentaires jusqu’en 2022-2023, et que la prise en charge de l’exploitation sera une étape cruciale pour améliorer le rendement opérationnel, favoriser l’intégration, l’efficience et la compétitivité et saisir une valeur accrue à l’échelle de tous les actifs exploités par Suncor dans la région; les attentes selon lesquelles l’acquisition par Suncor, conjointement avec huit communautés autochtones, d’une participation de 15 % dans Northern Courier Pipeline, y compris que la transaction devrait se conclure au quatrième trimestre de 2021, que Suncor exploitera le pipeline une fois la transaction conclue et que l’acquisition fournira aux huit communautés autochtones un revenu fiable pour les décennies à venir; les énoncés concernant l’offre publique de rachat dans le cours normal des activités, notamment le montant et le calendrier des rachats ainsi que la manière de procéder aux rachats aux termes de l’offre publique de rachat; et les perspectives de Suncor pour l’ensemble de l’exercice en ce qui concerne les redevances à la Couronne au titre des activités du secteur Sables pétrolifères, les redevances à la Couronne de Syncrude, les redevances à la Couronne du secteur Côte Est du Canada et la fourchette de la charge d’impôt et les prévisions en matière de conjoncture pour le Brent Sullom Voe, le WTI à Cushing, le WCS à Hardisty et la marge de craquage 2-1-1 au port de New York. En outre, tous les autres énoncés et autres informations traitant de la stratégie de croissance de Suncor, de ses décisions en matière de dépenses et d'investissements prévus et futurs, des prix des marchandises, des coûts, des calendriers, des volumes de production, des résultats opérationnels et des résultats financiers, et de l'incidence prévue des engagements futurs, constituent des énoncés prospectifs. Certains énoncés et renseignements prospectifs se reconnaissent à l'emploi d'expressions comme « s'attend », « prévoit », « estimations », « planifie », « prévu », « entend », « croit », « projets », « indique », « pourrait », « se concentre », « vision », « but », « perspectives », « proposé », « cible », « objectif », « continue », « devrait », « peut » et autres expressions analogues.

Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses de Société à la lumière de l'information qui était à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés et en fonction de l'expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l’exactitude des estimations des réserves; les impacts négatifs actuels et potentiels de la pandémie de COVID-19, y compris les prochaines vagues potentielles ainsi que toutes les politiques associées aux restrictions commerciales actuelles, les consignes de confinement et les interdictions de rassemblements; les prix des marchandises, les taux d’intérêt et les taux de change; le rendement des actifs et de l’équipement; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les lois et les politiques gouvernementales applicables; les taux de production futurs et la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l’exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d’œuvre, des services et de l’infrastructure; la capacité des tiers à remplir leurs obligations face à Suncor; le développement et l’exécution des projets; et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers.

Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties d'un rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont certains sont similaires à ceux qui touchent d'autres sociétés pétrolières et gazières et d'autres sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans ses énoncés ou renseignements prospectifs; le lecteur est donc averti de ne pas s'y fier indûment.

La notice annuelle de Suncor et le rapport annuel aux actionnaires, chacun daté du 24 février 2021, le formulaire 40-F daté du 25 février 2021, le rapport de gestion et les autres documents que Suncor dépose périodiquement auprès des autorités en valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes et hypothèses importants et les autres facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels et de tels facteurs sont incorporés aux présentes par voie de référence. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, en en faisant la demande par courriel à invest@suncor.com ou en consultant le site suncor.com/rapports-financiers ou le profil de la Société sur SEDAR au sedar.com ou EDGAR au sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres circonstances.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada, avec une équipe globale composée de plus de 30 000 personnes. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement, à la production et la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole au Canada et aux États-Unis, et à notre réseau national de distribution des ventes au détail Petro-Canada (comprenant maintenant notre Transcanadienne électrique, un réseau de bornes de recharge rapide pour VÉ). À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, tout en misant sur la croissance rentable d'un portefeuille de sources d'énergie renouvelable et en faisant progresser la transition vers un avenir sobre en carbone. Suncor est inscrite à l’indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Mise en garde – BEP

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu'un baril est l'équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion d'un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel à six mille pieds cubes de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d'équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l'équivalence d'énergie de 6:1, l'utilisation d'un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Pour plus d'information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @Suncor ou allez à Incarner notre raison d'être.

Le rapport aux actionnaires pour le troisième trimestre de 2021 de Suncor, les états financiers et les notes (non audités) peuvent être téléchargés à partir de suncor.com/rapportsfinanciers.

Pour écouter la webdiffusion portant sur les résultats du troisième trimestre de Suncor, veuillez visiter suncor.com/webdiffusions.

Demandes des médias :
1-833-296-4570
media@suncor.com

Demandes des investisseurs :
1-800-558-9071
invest@suncor.com

(1) Au premier trimestre de 2021, la Société a revu son calcul du résultat d’exploitation, qui constitue une mesure financière non conforme aux PCGR, afin d’exclure les (profits latents) pertes latentes sur instruments financiers dérivés qui sont comptabilisés à la juste valeur et d’ainsi mieux harmoniser l’incidence des activités sur le résultat avec les éléments sous-jacents gérés en fonction du risque. Les chiffres de la période comparative ont été retraités pour refléter ce changement.
(2) Sources : IHS Markit et Statistique Canada.
(3) La dette nette correspond au total de la dette diminué de la trésorerie et des équivalents de trésorerie.