Le long de l'autoroute 881, à environ 30 kilomètres au sud de Fort McMurray, en Alberta, une affiche nouvellement installée portant l'inscription Bienvenue à la Nation métisse de Willow Lake pointe vers un terrain de 205 acres. Ce terrain, affectueusement surnommé « la ferme » par la population locale, vient de devenir plus qu'un simple champ près d'un vaste et magnifique lac.

Pour les membres de la Nation métisse de Willow Lake (WLMN), cette parcelle de terrain est porteuse d'espoir pour l'avenir; ce sera un endroit pour se rassembler, un endroit leur permettant de raviver et célébrer leur culture, de cultiver et de récolter des aliments, de créer des emplois et même de produire leur propre électricité. 

Bien que les membres de la WLMN aient vécu de la terre en récoltant, en trappant et en pêchant, c'était une communauté qui jusqu'à maintenant ne possédait pas réellement de terres à elle. 

La WLMN et ses membres sont dispersés dans toute l'Alberta, bon nombre d'entre eux résidant dans le nord-est de la province. Mais maintenant, avec le récent achat de ce terrain situé près d'Anzac, aussi appelé sohkastwâwin, les membres de la communauté métisse auront un endroit bien à eux. 

« Cet achat historique de terrain est fondamental, dit Justin Bourque, chef de la direction, WLMN. Nous avons désormais la capacité de bâtir un foyer pour la communauté. Le fait que nous soyons reconnus comme une colonie moderne sur nos propres terres s’inscrit dans une perspective résiliente ainsi qu’un plan plus global. »

une affiche nouvellement installée portant l'inscription Bienvenue à la Nation métisse de Willow Lake
Le long de l'autoroute 881, à environ 30 kilomètres au sud de Fort McMurray, en Alberta, une affiche nouvellement installée portant l'inscription Bienvenue à la Nation métisse de Willow Lake

L'art de faire preuve de résilience

Sohkastwâwin, un mot cri signifiant l'art de faire preuve de résilience, permettra à la communauté de réinitialiser son écosystème, de devenir autonome et d'être un endroit où le peuple de la WLMN pourra finalement être chez soi.

En 2021, la WLMN, sept autres communautés autochtones de la région de Wood Buffalo et Suncor ont conclu l'Astisiy Limited Partnership, lequel prévoyait l'acquisition de la participation entière de 15 pour cent de TC Energy dans le Northern Courier Pipeline – deux pipelines de 90 kilomètres qui transportent du bitume chauffé ou dilué ainsi que du diluant entre l'installation Fort Hills de Suncor et son Parc de stockage Est. Le partenariat signifiait que les revenus du pipeline seraient utilisés pour soutenir les communautés et les peuples tout en assurant également l'engagement des Autochtones dans un projet énergétique majeur. La WLMN, moins d'un an après que l'entente Astisiy soit devenue définitive, a accumulé suffisamment de revenus dans le cadre de ce partenariat pour acheter son propre terrain. 

« L'occasion que nous procure l'achat de ce terrain est astronomique – cela nous permettra de conserver notre culture et notre communauté, d'avoir un endroit pour nous rassembler et de profiter d'occasions de lutter contre les changements climatiques. Une partie de notre histoire concerne notre résilience en tant que communauté. Sohkastwâwin reflète notre communauté en raison de notre résilience. »

La communauté s'est réunie pour la première fois sur son terrain nouvellement acquis au début de juin, pendant le Mois national de l'histoire autochtone, pour annoncer et célébrer ce moment historique pour la communauté. L'air s'est empli des sons de la musique traditionnelle métisse tandis que les enfants portant des jupes à rubans et des ceintures fléchées imitaient les danseurs de gigue métis en effectuant leur plus belle danse de la ceinture fléchée et gigue de la rivière Rouge devant la scène. 

« Nous travaillons avec la WLMN et d'autres communautés autochtones participant à l'Astisiy depuis des années et elles nous ont mentionné l'importance des occasions comme celle-ci pour leurs communautés, mentionne Brienne Alarcon, Relations avec les collectivités et les Autochtones pour la région de Wood Buffalo de Suncor. C'est merveilleux de voir les réussites de ce partenariat se concrétiser aussi rapidement et nous sommes impatients de voir ce qui attend la communauté. » 

Tandis que la partie officielle de la journée se terminait, Justin a pris le micro pour s'adresser à la foule une dernière fois : « Vous êtes tous ici aujourd'hui pour célébrer l'acquisition du terrain par la WLMN, mais plus important encore, votre présence est une preuve en notre croyance, une preuve que mamawi – un mot cri signifiant “ensemble” – nous pouvons réaliser l'impossible. »

La communauté s'est réunie pour la première fois sur son terrain nouvellement acquis au début de juin, pendant le Mois national de l'histoire autochtone, pour annoncer et célébrer ce moment historique pour la communauté.