Parfois, notre travail nous mène dans des régions éloignées, comme celles où se trouvent les sites d'exploitation de Suncor dans la région de Wood Buffalo au cœur de la forêt boréale dans le nord de l'Alberta. L’exercice d'un travail dans ce type d'environnement vient avec la possibilité de rencontrer occasionnellement des animaux sauvages.

Les membres de l'équipe Systèmes d'information géographique (SIG) connaissent bien les risques du travail dans des régions éloignées. 

« L'équipe SIG ne travaille pas sur le terrain, mais elle collabore avec plusieurs employés sur le terrain, explique Joseph Meaney, analyste principal, SIG. Nous gérons les données géospatiales et les utilisons pour créer une variété de cartes et d'autres outils pour faciliter nos activités – notamment en faisant le suivi des observations d’animaux sauvages dans nos sites d'exploitation et en diffusant cette information aux travailleurs de première ligne. »  

Même si on peut penser que côtoyer des animaux sauvages est excitant, ces rencontres peuvent parfois s'avérer inquiétantes et dangereuses, surtout s'il s'agit d'un ours. Suncor dispose de plusieurs programmes pour informer ses employés au sujet de la sécurité liée aux ours et ce qu'il faut faire en leur présence.  

Parmi les éléments importants de notre programme de gestion des ours, notons notre collaboration avec les entreprises Bear Scare et Three Feathers -- des spécialistes de la faune à qui nous faisons appel en cas d'observations d'ours ou de rencontres avec ceux-ci. Pendant une intervention, l'équipe surveillera l'animal et l'incitera à sortir du périmètre du secteur, au besoin.  

Ce que nous ne pouvons savoir actuellement est ce que les ours font lorsqu'on ne peut plus les voir ou lorsqu'on les a fait fuir. C'est pourquoi Suncor ainsi que le ministère de l’Environnement et des Parcs de l’Alberta, le Musée royal de l'Alberta et l'Université de l'Alberta lancent un projet de pose de colliers aux ours noirs conçu pour aider à mieux comprendre le comportement des ours à proximité des sites industriels et à améliorer la sécurité des travailleurs et des ours. 

Le projet permettra aussi le suivi par GPS de quelques ours à proximité des sites de Suncor dans la région de Wood Buffalo comme les colliers enregistreront les données sur les déplacements à intervalle régulier. 

Un collier jaune vif
Des ours noirs à proximité des sites de Suncor dans le nord de l'Alberta seront équipés de colliers pour surveiller leur mouvement et leur comportement.

Les colliers seront installés par des représentants du ministère de l’Environnement et des Parcs de l’Alberta au cours du mois de mai, ce qui marquera le début d'un programme d'une durée de deux à trois ans qui permettra à Suncor de mieux comprendre les déplacements des ours, notamment pendant combien de temps ils demeurent dans un secteur donné et à quelle fréquence ils s'approchent de nos sites. Les colliers émettront aussi un signal à très haute fréquence en continu qui pourra servir pour intervenir lorsque des travailleurs signaleront la présence d'ours, mais qu'on ne pourra les voir sur-le-champ.

Nous demandons aux résidents de ne pas chasser les cours qui portent un collier. Si vous chassez un ours portant un collier ou que vous trouvez un collier, veuillez composer le numéro qui se trouve sur le collier afin de le retourner à Suncor, car il contient des données précieuses. Pour en savoir plus, écrivez à stakeholder.relationsRMWB@suncor.com.