Gestion des résidus

La remise en état des bassins de résidus nécessite un apprentissage, une collaboration et une innovation constants.
L'écologiste Carla Wytrykush mène des recherches et des activités de surveillance à Base Mine Lake, une ancienne mine de sables bitumineux de Syncrude en cours de remise en état dans le cadre de la première démonstration commerciale de l'industrie d'un lac de kettle.

Aperçu sur la gestion des résidus

Toutes les formes d'exploitation minière, qu’il s’agisse du charbon, de l’or, de l’uranium ou de la potasse, génèrent des résidus. Les résidus de sables bitumineux sont le sable, l'eau, l'argile, le limon et le bitume résiduel qui restent après que la majeure partie du pétrole a été extraite du minerai extrait. Les résidus sont entreposés dans des bassins de résidus avec des barrages artificiels sur nos installations de sables bitumineux.

Bien que le sable se sépare rapidement des résidus, les plus petites particules d’argile et de limon demeurent en suspension dans l’eau et forment des résidus liquides qui, auparavant, pouvaient prendre des décennies à se séparer. Il est essentiel de trouver des façons d'assécher les résidus liquides plus rapidement, afin de les retourner dans le milieu naturel pour améliorer le rendement global et la planification de la remise en état.

Nous traitons actuellement plus de résidus liquides que nous en produisons à l'usine de base grâce à notre approche holistique de la gestion des résidus et au procédé de traitement de la structure permanente d'entreposage aquatique (PASS). Nous nous affairons aussi à la fermeture de plusieurs installations de traitement des résidus et à l’augmentation de la capacité de traitement à Syncrude et à Fort Hills pour les prochaines années.

Cycle de vie des résidus.
Comment Suncor traite et gère les résidus.

Traitement et remise en état des bassins de résidus

Nos améliorations liées aux technologies applicables aux résidus sont axées sur le traitement des résidus liquides.

Plus de 90 % des résidus forment des dépôts de résidus grossiers. Nous utilisons les résidus grossiers pour remblayer la mine et construire les structures, comme les digues de bassin de résidus. Ces résidus grossiers ne nécessitent aucun traitement avant la remise en état. Les résidus liquides représentent moins de 10 % des résidus et sont traités et utilisés pour les activités de remise en état futures sur les terres faisant l'objet d'une clôture. Il est essentiel de traiter les résidus liquides de manière rapide et économique et de rejeter l'eau de nos installations en toute sécurité afin d’améliorer notre rendement global en mati��re de remise en état.

La structure d'entreposage aquatique permanente (PASS) est un projet de recherche et de développement dirigé par Suncor portant sur le processus d’assèchement accéléré et le traitement des résidus fins liquides, de façon à créer un lac PASS rapidement à la fin du cycle de vie de la mine.

Avec l’intensification de nos activités minières, le volume de résidus liquides stocké sur place s’est accru. Cependant, avec la mise en œuvre par l'usine de base de technologies de gestion des résidus comme PASS, le processus de traitement des liquides, nous réduisons l'inventaire des résidus liquides non traités et traitons plus que nous n'en produisons. Nous appliquons ce que nous avons appris du processus de traitement PASS à nos activités de l'usine de base et de Fort Hills. Les technologies de traitement développées par Syncrude sont également partagées entre nos installations.

Vue rapprochée de la technologie de gestion des résidus des sables pétrolifères.
Vue rapprochée de la technologie de gestion des résidus des sables bitumineux.

Réglementation encadrant la gestion des résidus

Nous suivons le Cadre de travail en matière de gestion des résidus qui a été élaboré par le ministère albertain de l'Environnement et des Parcs dans le cadre du Lower Athabasca Regional Plan. L’agence de réglementation de l’énergie de l’Alberta a aussi mis en place la Directive 085: Fluid Tailings Management for Oil Sands Mining Projects, qui constitue un élément clé de la mise en place du Cadre de travail en matière de gestion des résidus, afin de réduire les volumes de résidus liquides grâce au traitement progressif des résidus liquides tout au long des projets.

Sécurité et intégrité des digues

Nous prenons très au sérieux la sécurité des digues de résidus et nos bassins de résidus sont conçus avec des mesures en place pour protéger le milieu environnant. Nos installations de traitement de résidus sont exploitées et surveillées avec soin (pendant et après la construction) dans le cadre d'un système discipliné de gestion de la sécurité des digues. Nos systèmes de surveillance observent l'intégrité des digues et gèrent l'eau tout au long du cycle de vie des bassins de résidus.

Nous suivons les règlements stricts qui encadrent la sécurité des résidus et des digues au Canada. Cela comprend la Dam and Canal Safety Directive du ministère de l’Environnement et des Parcs de l’Alberta, qui comprend les exigences en matière de pratiques de pointe au sein de l’industrie pour la gestion de la sécurité des digues, et le Protocole de gestion des résidus Vers le développement minier durable de l'Association minière du Canada, reconnu comme étant la référence en matière de gestion des résidus responsable. Ce protocole a été adopté par de nombreuses juridictions minières à travers le monde en tant que meilleure pratique et nous respectons ou dépassons ses exigences.

Engagement communautaire et collaboration avec l'industrie

Nous croyons qu'il est important de travailler et de communiquer avec les communautés autochtones et les intervenants pour se pencher sur notre approche, et partager de l’information sur les progrès et les défis liés aux résidus et à la remise en état. Nous y parvenons notamment par l'entremise de nos séances annuelles de partage sur les résidus qui offrent aux collectivités de la municipalité régionale de Wood Buffalo l'occasion de faire part de leurs commentaires sur notre approche en matière de gestion des résidus. Les commentaires que nous recevons sont également utilisés pour aider à façonner les futures activités de mobilisation.

Nous continuons à partager nos apprentissages avec d'autres opérateurs par l'entremise d'organisations comme la Canada’s Oil Sands Innovation Alliance (COSIA). En partageant ainsi nos connaissances, nous améliorons continuellement la gestion des résidus.