Terres et remise en état

Depuis que nous exploitons les sables bitumineux, prendre soin de la Terre en remettant en état les terres perturbées par nos activités est une priorité.
Cinq chercheurs et un entrepreneur en gestion de la faune marchent dans la tourbière Nikanotee. Ils portent des casques et des lunettes de sécurité.

Coup d'œil sur les terres et la remise en état

Le développement énergétique perturbe la terre. Nous nous efforçons de diminuer cette perturbation en élaborant des plans détaillés de remise en état qui tiennent compte des répercussions de nos activités et intègrent des leçons apprises des Autochtones et membres des collectivités.

Notre travail est axé sur la réduction de la quantité de terres que nous perturbons et la facilitation du rétablissement d’un paysage biodiversifié pour favoriser des écosystèmes naturellement durables. Pour y arriver, nous prenons les mesures suivantes :

  • Nous réduisons les répercussions de nos activités sur l'environnement au moyen de recherches scientifiques et de la mise en œuvre de pratiques de gestion exemplaires.
  • Nous collaborons avec les entreprises voisines pour réduire les effets cumulatifs de la mise en valeur.
  • Nous remettons en état les terres perturbées qui ne sont plus requises pour soutenir nos activités.
  • Nous travaillons avec des pairs de l’industrie et des organismes multilatéraux à des initiatives visant la conservation et la remise en état des habitats pour les oiseaux, mammifères, poissons et autres espèces.
  • Nous intégrons les connaissances traditionnelles des peuples autochtones.

Notre approche

Il est important de considérer la façon dont la terre sera utilisée après la remise en état et la clôture – tout au long du cycle de vie d'un projet, de la planification initiale jusqu'à la remise en état finale*. Cela comprend des facteurs comme la connaissance des espèces végétales à planter, l’endroit et le moment.

Un graphique illustrant l'approche de Suncor liée à la terre qu'elle utilisera pour exploiter ses activités et la façon dont elle l'utilise durant l’exploitation, et la façon dont Suncor remet la terre en état une fois l'exploitation minière terminée.

Avant de développer une nouvelle mine ou un projet in situ, nos plans précisent les données de vie du projet jusqu'à la remise en état et la clôture. Nous mettons régulièrement nos plans à jour pendant toute la durée du projet, et intégrons les nouvelles connaissances et technologies à mesure qu’elles évoluent. L’agence de réglementation de l’énergie de l’Alberta (AER) doit autoriser les plans de remise en état et de clôture pour tous les projets de sables bitumineux dans la province et approuver les plans mis à jour à mesure qu’ils sont élaborés.

Une fois les terres revégétalisées conformément au plan de remise en état, elles sont considérées comme étant remises en état. Les terres remises en état doivent d'abord répondre aux attentes de capacité de terre équivalente et être soumises à un processus de demande et d'approbation auprès des autorités de réglementation avant de pouvoir être certifiées et retournées à la Couronne.

Lorsqu'il s'agit du lac de kettle de démonstration de Suncor, le lac Miwasin, la collaboration compte. Découvrez comment nous avons renforcé notre technologie de gestion des résidus en incorporant des perspectives culturelles, spirituelles et communautaires de la terre pour nous aider dans notre parcours de remise en état.

Le lac Miwasin [me-WA-sin], qui signifie ‘beau’ en cri, est un lac de kettle de démonstration et fait partie de notre programme de développement de technologies de fermeture aquatique conçu pour assurer que nous pouvons remettre les sites miniers en état avec succès. Il représente une version à l’échelle du plan de remise en état et de fermeture de l’usine de base, et comprend de hautes terres, des milieux humides et un lac de kettle de démonstration (lac Miwasin) qui contient des résidus liquides traités selon le processus PASS. Les lacs de kettle sont considérés comme une pratique exemplaire mondiale dans les industries minières. Il existe plusieurs lacs de kettle en Alberta créés à partir d'anciennes mines de charbon à ciel ouvert qui sont maintenant utilisés pour la pêche récréative et la baignade.

À ce jour, le lac Miwasin évolue bien en ce qui concerne la qualité de l’eau, la végétation et la faune du secteur. Tout au long du projet du lac Miwasin, les communautés autochtones locales ont collaboré avec nous dans le cadre des efforts de recherche et de suivi.

Tourbière Nikanotee

Une tourbière est un type particulier de zone humide où s'accumule de la tourbe, courante dans la région du nord de l'Alberta. Suncor est l'une des premières entreprises au monde à tenter de recréer entièrement ce type de milieu humide. Depuis la construction de la tourbière Nikanotee (se prononce Nii-ga-no-tii; un mot crie qui signifie « avenir ») en 2013, la recherche et la surveillance soutenues démontrent que la tourbière continue de progresser. La tourbière reste humide tout au long des cycles saisonniers, la qualité de l’eau est bonne et les plantes poussent et se disséminent naturellement.

Suncor et la Première nation de Fort McKay ont intégré 30 bisons des bois dans une zone remise en état en 1993 pour évaluer la capacité de l’endroit à accueillir de gros mammifères. À l'heure actuelle, environ 300 bisons pâturent trois zones remises en état dans le cadre des activités d'exploitation de Syncrude. Il s'agit de l'élevage de bisons des bois Beaver Creek. Ce troupeau permet d'explorer une utilisation finale précieuse des terres pour les paysages remis en état, tout en forgeant des partenariats avantageux avec les communautés autochtones. 

Surveillance des terres entourant nos sites d'exploitation et remis en état

Nous surveillons la biodiversité dans nos sites d'exploitation des sables bitumineux et remis en état et aux alentours, en recueillant de l'information sur le sol, la végétation et la qualité de l'eau. Nous évaluons également la biodiversité à l'échelle de nos sites grâce à la surveillance de la faune, que nous effectuons conformément aux programmes d'atténuation et de surveillance de la faune approuvés.

Un spécialiste de la faune qui surveille la faune tandis qu'un chercheur examine la végétation à la tourbière Nikanotee.
Un spécialiste de la faune et un chercheur qui examinent la végétation à la tourbière Nikanotee.