Il n'a pas fallu longtemps à Martha Hall Findlay pour avoir un impact important en tant que chef du développement durable à Suncor.

Et Clean50, un groupe qui honore les Canadiens pour leurs contributions exceptionnelles envers le développement durable, a reconnu son leadership dans la stratégie renouvelée de Suncor visant à contribuer à un monde carboneutre en la nommant comme l'une des Clean50 du Canada en 2022.

Clean50 reconnaît les Canadiens de différents secteurs pour leurs contributions au développement durable au cours des deux dernières années. Les lauréats de 2022 se sont réunis le 1er octobre pour apprendre, partager et influencer la prise de mesures vers une économie canadienne plus propre.  

« Je suis à la fois honorée et émue d'être reconnue parmi tant de dirigeants de divers horizons et domaines d'activité qui contribuent à une économie plus durable », a déclaré Martha. 

Cette reconnaissance peut sembler inhabituelle pour un dirigeant des sables bitumineux, mais les juristes du groupe ont souligné le rôle crucial de Martha dans l'Initiative pour des sables bitumineux carboneutres - une alliance sans précédent entre les six plus grands producteurs de sables bitumineux, représentant 95 % de la production, pour réduire les gaz à effet de serre (GES) provenant de l'exploitation des sables bitumineux à zéro émission nette d'ici 2050 tout en continuant de contribuer à la prospérité économique du Canada. 

Le travail visant à réduire les émissions des sables bitumineux sera crucial pour que le Canada respecte ses engagements en vertu de l'accord de Paris. La production des sables bitumineux représente actuellement environ 10 pour cent des émissions totales du Canada. L'objectif de l'Initiative pour des sables bitumineux carboneutre est de réduire les GES annuels de 68 mégatonnes par an jusqu'à zéro émission nette d'ici 2050. La vision s'étend sur trois étapes; elle impliquera une variété de processus et de technologies, à commencer par un grand projet d'infrastructure de base pour le captage, l'utilisation et le stockage du carbone (CUSC) et nécessitera une collaboration avec les gouvernements fédéral et provincial de l'Alberta.  

« Le Canada a enregistré des progrès importants dans plusieurs secteurs comme la tarification du carbone, la réduction des émissions de méthane et l'abandon du charbon pour la production d'électricité et les normes relatives aux carburants propres, explique Martha. Le Canada a également déjà été un chef de file dans le développement et l'utilisation du CUSC. Nous nous appuierons sur ce leadership canadien – le projet fondamental de la vision de l'Initiative pour des sables bitumineux carboneutres impliquera le captage du CO2 à partir d'au moins huit installations de sables bitumineux, puis le transport et la séquestration dans la région de Cold Lake. »  
Ce n'est pas la première fois que Martha est reconnue pour son leadership en matière de développement durable. Le Haut-commissariat de Grande-Bretagne au Canada et l'Initiative canadienne de droit climatique l'ont nommée l'une des 26 champions canadiens du climat plus tôt cette année dans le cadre du compte à rebours de la 26e Conférence des Parties des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26). La COP26 réunit des leaders mondiaux pour accélérer la prise de mesures en vue d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris et de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Martha n'est pas la première employée de Suncor reconnue par Clean50. Gary Bunio, conseiller principal, Technologie et développement, faisait partie de la liste de 2018 et Gord Lambert, anciennement conseiller à la direction, Développement durable et innovation, a été reconnu en 2012 avant de prendre sa retraite de Suncor en 2014.

Pour en savoir plus sur ce que Martha et Suncor font pour rendre notre entreprise plus durable, visitez le site https://sustainability.suncor.com