Agrandissement de Mildred Lake de Syncrude (proposé)

Coup d'œil sur l'agrandissement de Mildred Lake de Syncrude

2025

Première année de mise en production prévue pour le projet d'agrandissement de Mildred Lake - West (MLX).

Pour nous joindre

Communiquez avec l'équipe Relations avec les Autochtones et les collectivités - Wood Buffalo
Tél. : 1-855-600-5561
Courriel : stakeholder.relationsRMWB@suncor.com

Projet proposé d’exploitation minière des sables bitumineux

Le projet d'agrandissement de Mildred Lake de Syncrude (MLX) fournira une solution de remplacement de l'approvisionnement en bitume aux fins de valorisation en vue de la fin de vie du gisement de sables bitumineux de la North Mine. Il permettra à Syncrude de maintenir sa capacité de production actuelle.

Le projet comprend deux sites miniers – MLX West, au nord-ouest du site de la North Mine et à l'ouest de l'actif in situ MacKay River; et MLX East, du côté est du bassin de décantation de Mildred Lake.

Échéancier proposé

Le projet d'agrandissement de Mildred Lake (MLX) a reçu l'approbation réglementaire en 2019 et d'autres approbations en 2020. Le projet MLX-West a été interrompu en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19; les travaux de construction ont repris en 2021 et la mise en service prévue à la fin de 2025.

Le site minier MLX West s'étendra sur environ 6 km de large par 10 km de long, et le site minier MLX East sur environ 3 km de large par 8 km de long.

Consultation publique

Syncrude a divulgué publiquement son intention de soumettre une demande deux années complètes à l'avance. Nous avons pris cette mesure en réponse aux commentaires transmis par les communautés autochtones de la région qui ont mentionné qu'elles voulaient prendre part au processus dès que possible et avoir l'occasion de comprendre la nature de projet avant le dépôt de la demande.   

Syncrude a permis aux communautés autochtones de la région d’exposer leur point de vue lors de la rédaction des versions préliminaires en vue d'évaluation environnementale. Syncrude a aussi sollicité des propositions afin d'effectuer des études sur l'utilisation traditionnelle des terres avant de déposer sa demande.

Suite à l'approbation du plan de construction par le gouvernement de l'Alberta en janvier 2013, une vaste consultation a été lancée auprès des communautés autochtones et autres intervenants de la région. Grâce à ces efforts, des ententes ont été conclues avec quatre Premières Nations et deux associations locales de Métis.

Avis public

Responsabilité envers les communautés autochtones

Nous sommes déterminés à communiquer directement et ouvertement avec les communautés autochtones pour déterminer et traiter les questions et les préoccupations.

Nous continuerons à nous engager auprès des communautés autochtones et à les consulter tout au long de la durée du projet. Les prochaines activités d'engagement varieront selon la nature et l'étendue de l'impact sur les communautés et de la manière dont les communautés individuelles veulent être engagées. L'engagement peut comprendre des séances portes ouvertes, des ateliers sur le terrain, des réunions communautaires et des réunions techniques.

Nous nous efforcerons de déterminer les impacts spécifiques aux conditions économiques, sociales et sanitaires et nous assurer qu'elles soient intégrées au travail d'évaluation continue et à la planification du projet.

En savoir plus sur notre engagement à bâtir une confiance et un respect mutuels avec les Autochtones.

Gérance environnementale

Quatre chercheurs debout devant la rivière à Wapisiw Lookout. Ils portent des lunettes de sécurité, des casques bleus, des gants et des vestes de sécurité. Il y a un pont au-dessus de la rivière en arrière-plan. L'un deux tient une tablette.

Le projet MLX a été conçu pour minimiser les effets des activités sur l'environnement et la faune sauvage. Une distance de retrait de 100 mètres par rapport sommet de l'escarpement sera conservée ainsi que le long des rivières MacKay et Athabasca; on retrouvera aussi des zones et corridors riverains d'une largeur variant entre 600 mètres et 2,5 kilomètres.

La construction de l'infrastructure principale comprend un pont au-dessus de la rivière MacKay afin de permettre le passage des camions de transport lourd transportant des sables bitumineux aux installations existantes de Syncrude. Le pont est conçu de façon à réduire les impacts sur la pêche et permettre une circulation sécuritaire des animaux le long de la vallée fluviale.

Comme le projet MLX utilisera les installations d’extraction et de valorisation existantes, la construction de nouvelle infrastructure ou de nouveaux bassins n’est pas requise. Les objectifs du projet consistent à ne pas entraîner de hausse des émissions ou de la consommation d’eau douce provenant de la rivière Athabasca et à remettre en état progressivement les terres perturbées à mesure qu’elles sont disponibles.

Avantages pour la collectivité

Nous collaborons avec les gouvernements, l’industrie et les groupes communautaires pour élaborer des approches coordonnées à long terme permettant de cerner les impacts sociaux et économiques de la valorisation des sables bitumineux.

Notre investissement dans ce projet profitera aux collectivités environnantes, à l'Alberta et au Canada. En voici quelques exemples :

  • possibilités d’emploi
  • promotion de la croissance économique et croissance commerciale
  • utilisation continue des installations de traitement existantes des sables bitumineux
  • création de la valeur des ressources des sables bitumineux du Canada
  • facilitation des possibilités de mise en œuvre d'innovations en cours de développement et investissement continu dans la recherche et le développement
  • revenus importants pour les gouvernements
  • éducation et formation
  • investissements dans la collectivité

* Disponible en anglais seulement